Faites comme chez moi!

.

03 septembre 2010

Boulet rouge

bouletC'est une malédiction, mon charme ravageur [si !] a encore fait des siennes. J'ai eu Elisabeth Tessier au téléphone et il paraîtrait que mes planètes sont parfaitement bien alignées avec ma lune. J'ai un ticket gagnant avec un collègue de bureau : oui oui, un BON GROS GEEK PUR JUS en provenance directe du bureau d'à côté ! Le seul hic [hic !] c'est qu'avec lui mes hormones refusent catégoriquement de danser la lambada. J'ai essayé de joindre Chico et Roberta mais rien à faire, c'est à peine si je peux entamer une danse des canards digne de ce nom. Parce que le problème de mon bon gros geek, c'est surtout que c'est un bon gros boulet. Un modèle comme on n'en fait plus, un phénomène rarissime, une pièce de collection. Juste parce que j'ai accepté *une fois* de sortir en tête à tête avec lui et que je suis montée chez lui prendre un dernier verre (de thé), il croit qu'il peut me montrer ses photos de famille, me proposer un week-end à Bruges et m'envoyer des sms à 23h pour me souhaiter une bonne nuit.

Une fois, bordel. J'ai dit oui *une seule fois* ! Et j'ai signé un contrat de boulitude à vie que je ne sais même pas comment résilier !

Déjà, quand je suis entrée dans son appart, j'ai tout de suite repéré que c'était un vrai no-life. Le genre de gars qui, quand il va à la bibliothèque municipale, emprunte des livres scientifiques. J'en ai vu plein son bureau, la honte... Le minimum syndical aurait au moins été d'avoir un Da Vinci Code qui traîne sur une étagère, je ne lui demandais même pas d'être un intellectuel ! Je me doute bien qu'au Laboratoire d'Informatique, les amateurs de littérature - qui plus est anglosaxonne - ne courrent pas les couloirs. Mais franchement, faudrait que quelqu'un lui explique qu'on attrape pas les filles avec une encyclopédie des algorithmes, hein !

J'aurais dû me méfier lorsqu'il m'a demandé si j'étais célibataire et qu'il m'a répondu "moi aussi". Je suis con, des fois... Maintenant, je me retrouve enchaînée à un QI de 180 probablement bien plus malin que moi pour trouver des ruses destinées à me pourrir la vie.

Parce que le fourbe, histoire de me rendre la tâche plus compliquée encore, est d'une rare gentillesse. Il a la bienveillance classique du boulet, la politesse du garçon bien sous tous rapports, la galanterie du jeune homme bien intentionné qui ne me sautera pas dessus sitôt la porte de son salon franchie, la prévenance du mec qui se rend compte qu'il est toujours seul à 35 ans et que merde faudrait peut-être penser à fonder une famille-car-maman-va-commencer-à-s'inquiéter.

Chier. Chier, chier, chier. Manquerait plus qu'il me propose une promenade au parc samedi après-midi.

Ah merde, c'est déjà fait.

Posté par Sparadra à 15:37 - Love life - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Ahahahahahahahahahahahahahahahah !!! Ahem, excuse-moi. Je voulais donc dire... euh, ben… c'est… c'est bien de savoir qu'on plaît. Non ? Ça marche pas ? Ben vois le bon côté des choses : certes tu devras faire appel à un voisin pour brancher ton imprimante, mais à part ça plus aucun souci informatique… Comment ça les cordonniers sont les plus mal chaussés ?
    Oui ben, au moins, papa et maman seront rassurés de ton côté aussi.
    Oui, non mais qu'est-ce qui t'a pris toi aussi de dire oui à un tête à tête ? Surtout quand tes hormones ne sont même pas fichues de danser la danse des canards ! Quant au dernier verre, tu me diras que le mal était déjà fait. Pauvre de toi…… Dis, tu nous raconteras la suite, hein ?

    Posté par RosYCruZ, 03 septembre 2010 à 18:55
  • Ahahahahahahahahahahahahahahahah !!! Ahem, excuse-moi... ;-D
    Je vois tout à fait tbbt, là, pour le coup, krrrrrr krrrrrrrrrrrr. T'es bien sûr, si tu "l'arranges un peu", (krrrrkrrr, hum, pardon), je sais pas, la coupe de cheveux, les fringues, les lunettes, c'est toujours pas possible ?
    Rhoooo, t'es difficile, aussi !
    Quoi, je me moque ? meuh naaaaan... c'est juste tout à fait le genre de truc qui pourrait m'arriver ! Pour une fois que ce n'est pas pour ma pomme...
    Nan, vraiment, tu ne veux pas chercher à le connaître davantage ? tu serais peut-être surprise !
    Merci pour ce fou-rire de début de soirée, et surtout... bah euuuuh... bon courage.
    (krrrrrrrr krrrrrrrrrrrrr)

    Posté par Je Rêve, 03 septembre 2010 à 19:41
  • Ahahahahahahahahahahahahahahahah !!! Ahem, excuse-moi... ;-D
    Nan, je ne voulais pas être blessante, mais peut être tes hormones sont elles un peu fatiguées de ne pas assez.... sortir ! Faut leur laisser le temps...
    Nan, pas question ?
    Bon, alors faut lui dire tout de suite avant que tu ne craques avec violence !
    Un Einstein, ça peut faire des dégats parce que c'est souvent mono-matière !!!
    Alors, soit tu te mets aux algorythmes, soit... tu t'enfuis en courant ... dans le parc !!!

    Petite info : au service Informatique de la BPCE il y a le sosie du jeune gay dans 4 mariages 1 enterrement... (pas loin, c'est à Paris !)

    Posté par Rainette, 03 septembre 2010 à 21:07
  • Pourtant il parait que les geeks sont de plus en plus recherchés de nos jours.
    Réfléchis quand même. Des garçons réellement gentils, ça court pas les rues. Les goûts ça change, le caractère jamais. Propose lui quelques lectures pour voir s'il est motivé, tiens

    Posté par Eclair, 13 septembre 2010 à 12:38
  • A l'heure actuelle, mon boulet frise le harcèlement. Ne jamais faire de conclusion hâtive... S'il avait l'air gentil en apparence, je suis en train d'en expérimenter la face cachée.

    Posté par Sparadra, 13 septembre 2010 à 13:00
  • Du coup, c'est beaucoup moins marrant. J'espère que tu arriveras à t'en débarrasser. Et le plus tôt sera le mieux.
    Bonne chance.

    Posté par RosYCruZ, 24 septembre 2010 à 13:00

Poster un commentaire